MENU
Au service de toutes les réussites

Assistant social, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants

Assistant social, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants

Vous êtes animé par l'envie de soutenir les autres et vous souhaitez en faire votre métier ? Devenez travailleur social !

Pour exercer, il faut obtenir le diplôme d'État (niveau III) préparé dans un des instituts correspondant à votre choix de formation : éducateur de jeunes enfants, éducateur spécialisé, ou assistant de service social. L'entrée se fait sur concours.

En suivant la préparation CNED, vous mettez toutes les chances de votre côté pour le réussir !

Les métiers

Assistant de service social

L'assistant de service social (ASS) aide et soutient des personnes en situation de difficulté économique, sociale ou psychologique. Ses domaines d’intervention sont nombreux : endettement, violence conjugale, enfance en danger, demande de logement, aides sociales...

Ce métier s'exerce le plus souvent dans le secteur public (conseils départementaux, organismes de protection sociale, prisons, établissements scolaires, hôpitaux) ou en entreprise.

 

Éducateur spécialisé

L'éducateur spécialisé aide des personnes en situation de handicap, de difficulté sociale, ou inadaptées à devenir autonomes. Son objectif est de contribuer à leur épanouissement personnel et à favoriser leur insertion en société.

Il exerce le plus souvent en centres de rééducation et d'hébergement, maisons d'enfants, hôpitaux… dans une équipe médico-socio-éducative. Il peut également intervenir sur les lieux de vie et dans les familles.

 

Éducateur de jeunes enfants

L'éducateur de jeunes enfants (EJE) cherche à permettre aux enfants de moins de 7 ans de s'épanouir et de s'initier à la vie en société, par le jeu et les activités d'éveil.

Il peut exercer dans les crèches, garderies, jardins d’enfants, mais aussi dans les hôpitaux et les structures pour enfants handicapés ou en difficulté sociale.

Les concours d'entrée

Les concours d'entrée en instituts de formation d'assistant de service social et d'éducateur, organisés par chaque établissement de formation, se divisent en deux étapes.

 

L'épreuve d'admissibilité :

  • une épreuve écrite qui vise à évaluer vos qualités rédactionnelles, vos capacités d'analyse et de synthèse. Il s'agit le plus souvent d'une dissertation autour d'un thème de l'actualité sanitaire et sociale.

 

L'épreuve d'admission :

  • un entretien avec un jury, pour apprécier vos connaissances du système sanitaire et social français, vos motivations et votre personnalité.

 

La préparation CNED

La préparation au concours d'assistant de service social et d'éducateur du CNED se concentre sur l'actualité du secteur sanitaire et social, des conseils méthodologiques, de nombreux exercices, des entraînements aux épreuves… Elle est conçue pour répondre aux exigences des concours des différentes écoles.

Les cours sont rédigés par des spécialistes des concours du secteur social et des professionnels en poste.

La formation se déroule sur une plateforme en ligne, le CNED vous expédie également une version imprimée de vos documents pédagogiques.

 

Votre parcours de formation est établi en 3 étapes pour atteindre votre objectif :

 

1- Établir sa feuille de route

Vous déterminez votre parcours d’apprentissage en fonction de vos priorités et de vos besoins grâce à des tests d’orientation qui vous permettront d’évaluer vos points forts et vos points faibles.

Dans cet objectif, vous trouverez :

  • une vidéo de présentation générale de la formation
  • des tests d’orientation par matière
  • des conseils de planification en fonction de vos résultats.

 

2- Étudier

Des contenus d’apprentissage sur les différentes matières évaluées lors des épreuves du concours vous permettent :

  • d’acquérir les connaissances et les savoir-faire nécessaires
  • de vous perfectionner pour optimiser vos chances de réussite.

Pour apprendre, mobiliser vos connaissances et vous exercer, le CNED vous propose :

  • des cours
  • des exercices d’entraînement
  • des fiches de synthèse
  • des devoirs pour faire le bilan des connaissances acquises.

 

 

3- S’entraîner aux Épreuves

Des épreuves types vous sont proposées. Pour vous mettre en situation de concours, certaines sont à réaliser en temps limité.

Chaque évaluation est assortie d’un corrigé type détaillé comportant de nombreux conseils méthodologiques et des propositions de réponse.

La correction individualisée de ces évaluations vous permet de déterminer vos points forts et ceux restant à travailler.

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Le programme complet de la préparation est détaillé dans la documentation.

Les stages

Pour les épreuves du concours et surtout l’épreuve orale, une expérience dans le domaine sanitaire et social est recommandée. 

Si vous souhaitez en acquérir, le CNED vous propose de bénéficier d’une convention de stageIl s’agit d’une option facultative payante.

Vous pourrez vous inscrire pour une ou plusieurs périodes de stage (22 semaines au maximum), en fonction de votre objectif.

Cette prestation comporte une ou plusieurs conventions de stage, un cours de méthodologie et un devoir à envoyer à la correction pour vous permettre d’approfondir votre expérience.

Inscription aux concours

Le CNED n'assure pas l'inscription aux concours.

Pour être autorisé à vous présenter au concours d'entrée en instituts de formation d'assistant de service social et d'éducateur, vous devez être titulaire du Baccalauréat, du DAEU ou d'une formation de niveau IV du secteur santé/social.

Les DRJSCS (Directions Régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale) peuvent vous fournir la liste des écoles, leurs conditions d'accès, ainsi que leurs dates d'inscriptions.

Inscription au CNED

  • Inscription toute l'année.