MENU
Au service de toutes les réussites

Auxiliaire de puériculture : concours d'entrée en écoles

Auxiliaire de puériculture : concours d'entrée en écoles

Vous souhaitez travailler dans le secteur de la petite enfance ? Le métier d'auxiliaire de puériculture correspond à vos attentes. Vous vous occuperez d'enfants en bas âge dans une maternité, un centre PMI (protection maternelle et infantile) ou dans une crèche.

Pour exercer, vous devez être titulaire du diplôme d'État d'auxiliaire de puériculture (DEAP), qui se prépare en 10 mois après réussite du concours d'entrée.

En suivant la préparation du CNED pour les épreuves écrites et orales du concours, vous mettez toutes les chances de votre côté pour réussir !

Le métier

L'auxiliaire de puériculture s'occupe du nourrisson et de l'enfant de moins de 3 ans. Il l'accompagne dans ses apprentissages, en veillant également à son hygiène et à son confort.

Il peut travailler en maternité où il donne les soins d'hygiène aux nouveau-nés, mais aussi en crèche où il s'occupe des enfants et les éveille par diverses activités (dessins, peinture, chansons, jeux...).

Le concours d'entrée

Le concours d'entrée en écoles d'auxiliaire de puériculture, organisé par chaque établissement de formation, se divise généralement en deux étapes.

 

L'épreuve d'admissibilité :

  • une épreuve de culture générale, en lien avec le secteur du sanitaire et social. Cette partie a pour objet d'évaluer vos capacités de compréhension et d'expression écrite.
  • une série de dix questions à réponse courte dont l'objet est de tester vos connaissances dans le domaine de la biologie humaine ainsi qu'en mathématiques.
  • Un test écrit, qui va évaluer vos capacités d'attention, de raisonnement logique et d''organisation.

 

Vous êtes dispensé de l'épreuve écrite de culture générale si :
  • Vous avez un bac ou diplôme équivalent
  • Vous êtes titulaire d'un titre ou diplôme de niveau V du secteur sanitaire et social (par exemple : CAP petite enfance, BEP CSS, etc.)
  • Vous avez suivi la 1re année en institut de formation en soins infirmiers
  • Vous êtes titulaire d'un titre ou diplôme étranger permettant d'accéder directement à des études universitaires dans le pays où il a été obtenu.

 

L'épreuve d'admission :

L'épreuve orale d'admission se divise en deux parties et consiste en un entretien avec deux membres du jury. Elle comporte une présentation d'un exposé à partir d'un thème relevant du domaine sanitaire et social suivie de questions. 

Cette 1re partie vise à tester vos capacités d'argumentation et d'expression orale ainsi que vos aptitudes à suivre la formation.

L'épreuve se termine par une discussion avec le jury sur votre connaissance et votre intérêt pour la profession d'auxiliaire de puériculture. Cette partie est destinée à évaluer votre motivation.

La préparation CNED

La préparation au concours d'auxiliaire de puériculture du CNED se concentre sur l'actualité du secteur santé-social, des conseils méthodologiques, de nombreux exercices, des entraînements aux épreuves (techniques rédactionnelles, biologie, mathématiques, culture générale, oral, tests psychotechniques…). Elle est conçue pour répondre aux exigences des concours des différentes écoles. 

Les cours sont rédigés par des professionnels, des formateurs santé-social et des participants à des jurys des concours santé et social.

La formation se déroule sur une plateforme en ligne, le CNED vous expédie également une version imprimée de vos documents pédagogiques. 

 

Votre parcours de formation est établi en 3 étapes pour atteindre votre objectif :

 

1- Établir sa feuille de route

Vous déterminez votre parcours d’apprentissage en fonction de vos priorités et de vos besoins grâce à des tests d’orientation qui vous permettront d’évaluer vos points forts et vos points faibles.

Dans cet objectif, vous trouverez :

  • une vidéo de présentation générale de la formation
  • des tests d’orientation par matière
  • des conseils de planification en fonction de vos résultats.

 

2- Étudier

Des contenus d’apprentissage sur les différentes matières évaluées lors des épreuves du concours vous permettent :

  • d’acquérir les connaissances et les savoir-faire nécessaires
  • de vous perfectionner pour optimiser vos chances de réussite.

Pour apprendre, mobiliser vos connaissances et vous exercer, le CNED vous propose :

  • des cours
  • des exercices d’entraînement
  • des fiches de synthèse
  • des devoirs pour faire le bilan des connaissances acquises.

 

3- S’entraîner aux épreuves

Des épreuves types vous sont proposées. Pour vous mettre en situation de concours, certaines sont à réaliser en temps limité.

Chaque évaluation est assortie d’un corrigé type détaillé comportant de nombreux conseils méthodologiques et des propositions de réponse.

La correction individualisée de ces évaluations vous permet de déterminer vos points forts et ceux restant à travailler.

 

Prestations en présence

Pour vous entraîner aux épreuves pour l’examen, nous vous proposons 4 prestations en groupe complémentaires, de 12 à 15 h chacune, à réaliser dans l’un de nos 13 centres de formation partenaires, répartis dans toute la France.

  • Tests psychotechniques
  • Atelier 1 : Rédiger en respectant les règles attendues
  • Atelier 2 : Épreuve écrite - rédiger en situation d'examen
  • Préparation de l'épreuve d'entretien et mise en situation

 

Vous souhaitez en savoir plus ? Le programme complet de la préparation est détaillé dans la documentation.

Les stages

Pour les épreuves du concours et surtout l’épreuve orale, une expérience dans le domaine sanitaire et social est recommandée. Si vous souhaitez en acquérir, le CNED vous propose de bénéficier d’une convention de stage. Il s’agit d’une option facultative payante.

Vous pourrez vous inscrire pour une ou plusieurs périodes de stage (22 semaines au maximum), en fonction de votre objectif.

Cette prestation comporte une ou plusieurs conventions de stage, un cours de méthodologie et un devoir à envoyer à la correction pour vous permettre d’approfondir votre expérience.

Inscription au concours

Le CNED n'assure pas l'inscription au concours.

Pour être autorisé à vous présenter au concours d'entrée en écoles d'auxiliaire de puériculture, vous devez avoir 17 ans au moins au 31 décembre de l'année du concours.

Les dates des épreuves d'admissibilité et d'admission varient d'une école à l'autre. Renseignez-vous auprès des établissements de formation de votre choix (liste disponible sur le site du ministère des affaires sociales et de la santé).

Inscription au CNED

  • Inscription toute l'année.

Articles et témoignages

SMOOZ.fr

Le concours d’auxiliaire de puériculture

Découvrez les modalités du concours d'auxiliaire de puériculture.